nike air walk womens 8 inch wide sandals clearance | Nike

✓  LIVRÉ AVEC UN CERTIFICAT D'AUTHENTICITÉ


Nike, du royaume des baskets à l’empire des sneakers.

Contrairement à ses concurrents, Nike a investi tardivement le marché du sportswear. La marque au Swoosh, comme on la surnomme plus couramment dans le jargon, a en effet été créée officiellement en 1971, même si avant cela, ses deux fondateurs Phil Knight et Bill Bowerman commercialisaient déjà des chaussures pour la pratique de la course à pied, en l’occurrence d’ASICS, sous l’entité Blue Ribbon Sports. Ils ont ainsi pu s’appuyer sur une expérience solide pour prendre leur envol aux prémices des années 1970, avec la ferme intention de s’imposer dans l’univers du running, et plus globalement de l’athlétisme. Ils firent un premier grand pas vers leur objectif en commercialisant la Cortez, une silhouette à la fois historique et emblématique que vous avez pu apercevoir dans le film Forrest Gump.

Dans la foulée, et forts de ce succès majeur, l’ancien pensionnaire de l’université de l’Oregon et son entraîneur ont commencé à s’intéresser de près au basketball, et plus particulièrement à la NBA, alors en plein essor.

Nike, des terrains de basketball à la rue.

Désireux d’imposer leur logo en forme de virgule inversée sur les parquets des franchises du célèbre championnat, ils confièrent à leurs équipes créatives la conception d’une chaussure dotée d’une tige en cuir, conformément aux standards de l’époque. La Nike Blazer est ainsi née en 1974. Malgré sa réussite, la firme dont le siège est toujours implanté à Beaverton ne s’est hissée au sommet de la prestigieuse ligue américaine qu’en 1982, avec la Air Force 1 de Bruce Kilgore. Incarnée par d’anciennes légendes telles que Moses Malone, la AF-1 fit immédiatement l’unanimité, à la fois sur et en dehors des terrains, grâce notamment à son adhérence optimale assurée par la présence d’un point de pivot circulaire sur sa semelle extérieure. 3 ans plus tard, en 1985, Peter Moore reprit cette caractéristique technique pour équiper deux autres modèles qui cartonnent aujourd’hui aux pieds des sneakers addicts que vous êtes : la Air Jordan 1, la première chaussure signature de Michael Jordan, ainsi que la Nike Dunk, nike air max dominate xd for sale in texas county.

Nike et Tinker Hatfield, une histoire d’amour.

Cette double conquête du basketball et de la rue ne se fit toutefois pas sans mal.

En concentrant tous ses efforts, ou presque, sur le basketball, Nike perdit des parts de marché dans le running, son sport de prédilection. Pour inverser la tendance, elle appela Tinker Hatfield à la rescousse. Architecte de formation, ce dernier s’inspira de la structure du Centre Pompidou, à Paris, pour façonner la cheap women black and yellow nike pants. La suite, tout le monde la connaît. Avec sa ligne élancée et surtout son coussin d’air apparent dans le talon, ‘’La Parisienne’’ entra rapidement au Panthéon des sneakers et ouvrit par la même occasion la voie à de nombreuses autres Air Max imaginées par Hatfield, à l’image de la Air Max 90, ainsi que ses successeurs. On pense par exemple à la Air Max 95 de Sergio Lozano et à la Air Max 97 de Christian Tresser. En parallèle, l’illustre designer américain assura la pérennité de la gamme Air Jordan en signant notamment la Air Jordan 3 en 1988, la Air Jordan 4 en 1989 puis la Air Jordan 5 en 1990.

Nike et la Jordan Brand à l’heure des collaborations.

Il est impossible de parler des sneakers Nike sans évoquer les nombreuses collaborations que l’équipementier entreprend depuis l’explosion du phénomène, dans les années 1980. Bien avant que Virgil Abloh et ses disciples d’Off-White fassent basculer le game dans une nouvelle ère avec la collection The Ten, des artistes aussi talentueux que Parra se sont succédés dans les ateliers de créations de la marque afin d’apposer leur griffe sur des icônes comme la AM1. Plus récemment, Chitose Abe lui a volé la vedette avec une série complète de baskets hybrides estampillées de la signature Nike x Sacai. Citons également Travis Scott, le rappeur originaire de Houston, à qui nous devons quelques-unes des plus belles créations de la décennie, à l'image Air Jordan 1 Retro High Cactus Jack. Toutes ces collaborations, vous pouvez évidemment les retrouver en bonne et due forme sur Stationgallery, aux côtés des versions incontournables de chacun des modèles évoqués précédemment.