adidas barricade 2017 white house release memo | Quand la Yeezy devient un véritable objet d'art

Quand la Yeezy devient objet d'art

danielle cathari adidas green sneakers boys size

« Une paire de baskets Nike Air Yeezy 1 de Kanye West vendue 1,8 million de dollars, nouveau record [...] Une fièvre mondiale s'est emparée de l'univers des sneakers. » - France Info (27/04/21)

Il n’y a plus de doute sur la vitalité du marché de la sneaker, mais une fois de plus son engouement est prouvé par cette vente spéciale. Tout commence ici par un prototype que le célèbre rappeur américain a porté en 2008 lors des Grammy Awards. Qui dit prototype, dit produit unique et rare. Or, cette rareté fait référence à un mécanisme vieux comme le monde, l’offre et la demande, dont le marché de la sneaker en est acteur et partisan.

S’ajoute à cela le désir provoqué chez le client face à la sortie de dernières paires limitées, le poussant à consommer. Réciproquement, cet enthousiasme crée de nouveau du désir et c’est alors un mécanisme perpétuel qui prend place.

Cela signifie aussi que l’on assiste à une vraie transition d’un objet utilitaire devenu objet de collection. L’émergence d’une véritable économie parallèle du resell autour de la basket est lancée, laissant l’opportunité à de nombreuses plateformes de revente de naître.

Enfin, il est important de souligner l’importance des collaborations et des sources d’influence dans ce milieu, à l’instar ici de Kanye West, légitimant d’autant plus la notoriété de la sneaker. Comme cette enchère le démontre, l’univers de la basket touche aujourd'hui autant le grand public que les collectionneurs, permettant à la sneaker de s’introduire comme objet d’art.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés